Paris Showroom sur RDV

cars@historiccars.fr

Gaël : +33 6 26 48 61 71

Guillaume : +33 6 62 11 94 73



PORSCHE 911 2,5ST 1973

En 1970, l'introduction du moteur 2.2L dans la gamme 911 a été l'occasion pour

Porsche de présenter la remplaçante de la 911 R à ses clients les plus sportifs. Utilisant

comme base de départ une 2.2L, celle qui s'appellera S/T a couru dans le Groupe 4

après que la FIA ait autorisé Porsche à augmenter l'alésage de son bloc moteur.

La cylindrée passe alors à 2247 cm3 grâce à l'alésage de 85 mm et la course de 66 mm reste inchangée. Porsche profite du règlement du Groupe 4 pour améliorer toutes les parties du moteur. Cylindres « Biral », taux de compression plus élevés (10,3:1), pistons Mahle, culasse double allumage, bielles polies et trompettes d'admission à papillon sont quelques-unes des nouveautés. La puissance passe à un étonnant 240 chevaux. Les ouvrants de la carrosserie d'origine sont remplacés par des pièces en fibre et tous les éléments intérieurs non essentiels ont été retirés.
Une fois la cure d'allègement effectuée, les véhicules ne pèsent plus que 850 kg. Une trentaine de voitures d'usine ont été assemblées, et certains clients ont également fait modifier leurs voitures à l'usine ou ont commandé des kits de modification "M491". En 1972, avec l'introduction du 2.4L, le moteur est à nouveau réalésé aux limites de la classe 2.0-2.5L et évolue vers le 2.5L avec cette fois-ci 280 ch, grâce à une course de 70,4 mm et un alésage de 86,7 mm.
La 911 2.5 S/T a été développée pour une utilisation sportive pour courir en Groupe 3 (série de véhicules GT) et en Groupe 4 (véhicules GT modifiés). Disponible via la division sportive de Porsche, elle coûtait 49 680 Marks fin 1971. Le modèle s'est particulièrement fait remarquer tant en rallyes que sur circuits, sur des courses telles que la Targa Florio ou les 24 Heures du Mans.
La voiture que nous proposons avait été préparée de longue date quand l’actuel propriétaire s’en porte acquéreur début 2018. Elle a été totalement démontée et une restauration complète dans l’esprit des 911 2.5 S/T est entreprise, la carrosserie et l’ensemble des trains roulants étant confiés à l’excellent établissement RV-Classic de David Hervé. La préparation mécanique (moteur et boite) et sa mise au point ont été confiées à Crubilé Sport, l'atelier spécialisé de Sebastien Crubilé qu'on ne présente plus. Le cahier des charges était simple : moteur ultra compétitif et gros freins de 917 pour l’aspect mécanique, et un souci du détail pour cette restauration poussée à l’extrême. Objectif : Tour Auto 2019! Contrat rempli par les deux officines!... Apres une semaine de spéciales et de circuits bien arrosés, l'auto terminera à la 6ème place du groupe H-I au milieu des Ferrari 308 Groupe 4, Porsche 2.8 RSR et 3.0 RSR et autres Ligier JS2 et Pantera Groupe IV.

In 1970, the introduction of the 2.2L engine in the 911 range was a great opportunity for Porsche to introduce a replacement to the 911 R for their devoted racing clients. Using as a starting base a 2.2L, the S/T ran in Group 4 competition after the FIA allowed Porsche to increase the bore of its 2.2L so to enlarge the engine. Displacement increased to 2247cc due to the 85mm bore and the stroke of 66mm remained unchanged. Porsche took the opportunity of the Group 4 rules to enhance all areas of the engine.
"Biral" cylinders, higher compression ratios (10.3:1), Mahle pistons, twin-plug heads, polished connecting rods and plastic high butterfly intake trumpets were a few of the improvements. The power jumped to an astonishing 240 hp. The doors, hood, and bumpers were exchanged for lightweight fiberglass ones and all non-essential interior items were removed.
When this diet work completed, the vehicle weighed just 850 kg. About 30 works cars were built, and some customers had their cars modified at the factory or they were delivered "M491" mounting kits. In 1972, with the introduction of the 2.4L, the engine was again enlarged to the limits of the 2.0-2.5L class and evolves to 2.5L with this time 280 hp, thanks to a stroke of 70.4 mm and a bore of 86.7 mm.
The 911 2.5 S/T was developed for sporty use for customers in Group 3 (GT vehicle series) and Group 4 (modified GT vehicles). Available through Porsche's sports division, it did cost 49 680 Marks at the end of 1971. The 2.5 S/T made its reputation both in rallyes and on the racetracks, like at the Targa Florio or the Le Mans 24 Hours.

The car we're offering had been prepared for a long time when the current owner bought it at the beginning of 2018. It has been completely dismantled and a complete restoration in the spirit of the 911 2.5 S/T has been undertaken, the bodywork and all the running gears being entrusted to the excellent RV-Classic establishment of David Hervé. The mechanics (engine and gearbox) as well as its tuning have been entrusted to Crubilé Sport the no less famous workshop specialized in Porsche of Sebastien Crubilé. The specification was simple: an ultra-competitive engine and large 917 brakes for the mechanical aspect, and an attention to details for this restoration pushed to the maximum. One goal: Tour Auto 2019! The contract was fulfilled by the two craftsmen!.... After a wet week of special stages and circuits, the car finished in 6th place in Group H-I among Ferrari 308 Group 4, Porsche 2.8 RSR and 3.0 RSR and other Ligier JS2 and Pantera Group IV.


PSD €